20180602_150514

Avec mon fils, nous avons eu l’opportunité de visiter le quartier Marengo et son observatoire  grâce à l’Invitation de Cindy* et à L’office de Tourisme de Toulouse.

(*Cindy, une belle rencontre, avec qui je partage les plaisirs du voyage . N’hésitez pas à découvrir son blog de voyage. Elle nous fait  partager ses vadrouilles Toulousaines, Régionales et même mondiale ;),

Revenons en à  notre visite 🙂

A plusieurs reprises, je suis venue à la Médiathèque mais je n’avais jamais visité les alentours, ni grimpé la petite colline de Jolimont, une vraie belle découverte.

« Parfois il faut savoir se perdre »

Marengo c’est ou ?

Marengo  est un quartier Toulousain, situé entre celui de Matabiau et la Colonne, dont son centre : l’Arche , connu pour la Médiathèque José Cabanis.

La médiathèque le centre du quartier.

Cette dernière , représente en quelque sorte le renouveau du quartier.

L’arche visible depuis le début des allées Jean Jaures, caractérisée par son arche de 34 mètres de hauteurs  est construite en 2002, pour ouvrir en 2004.

A l’intérieur de cet arche, la médiathèque  évidement mais pas seulement , on y trouve  aussi des logements, des bureaux  administratifs comme le service des objets trouvés par exemple.

Lors de notre visite, nous ne sommes pas rentrés, mais surtout n’hésitez pas, si cela n’est pas déjà fait !! 🙂 et à en découvrir l’intérieur.

Cette dernière propose un très large choix d’ouvrages :  livres, dvd, cd musicaux,  et même des jeux vidéos PS4. Il est possible de se poser pour lire, étudier .. et tout cela sur plus de 4 étages.

Pour plus d’infos, horaires, tarifs,  etc… découvrez leur site internet.

Avant la médiathèque ?

A l’origine du quartier,  il y avait l’école vétérinaire, construite en 1832. A l’époque, nous ne trouvions pas d’immeubles, de voitures, de tramways, mais des vaches notamment.. Nous étions en périphérie de la ville et les paysans venaient donc avec leurs animaux à pieds.

Encore aujourd’hui, nous trouvons quelques vestiges de cette époque, comme cet anneau qui permettait d’attacher le bétail.

20180909_135956

L’école est rasée en 1965. Pour se transformer année après année. Aujourd’hui encore, les alentours se modifient, pour laisser place prochainement aux ramblas.20180909_142902

 

Un ballon de rugby.

Poursuivons notre visite du quartier, pour découvrir, derrière la médiathèque, des immeubles en formes arrondis, et surprise un gros ballon de Rugby ! A l’intérieur les bureaux de Toulouse métropole.

20180602_152348

 

Rue du 10 Avril.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Nous avons poursuivi cette visite, par la rue de 10 Avril en direction de L’obélisque de Jolimont.

Pour la petite histoire : La rue tire son nom de la bataille de Toulouse, qui  s’est déroulée le 10 avril 1814.

En remontant cette rue que de belles découvertes et quel plaisir de marcher, de prendre le temps de lever la tête, d’observer les détails de notre belle architecture Toulousaine.

 

Nous avons ainsi pu découvrir les « soleillou», terme que je ne connaissait pas et qui semble signifier les rayons du soleil.

20180602_153600

Eglise Saint Sylve

Nous avons fait une petite halte à l’Eglise Saint Sylve. Sa construction faite  par alternance de rangées de pierres et de briques donnant un cachet unique. Cette alternance permet de faire des construction à moindre frais.

Par chance, nous pouvons découvrir l’intérieur. Là aussi ont nous explique que les sculptures sont en plâtres pour une question de coûts.

Des parcs

Poursuivons notre ballade sur la rue du 10 avril pour atteindre un lieu insoupçonné. Un petit portillon, que nous passons, qui je vous l’avoue, ne laisse pas entrevoir ce qui ce cache derrière et  je n’aurais jamais osé le passer seule, malgré ma très forte curiosité ;).

20180602_160027

Nous découvrons là, un magnifique petit parc, avec une végétation luxuriante, un boulodrome, un parc pour enfant. D’après la guide, «  A l’époque on voyait du haut du toboggan l’ensemble de la ville ». Nous avons tenté l’expérience, mon fils est monté, mais rien, les arbres sont bien trop hauts aujourd’hui. En même temps, grâce à cela, c’est un lieu ou il fait bon vivre, ou l’on ne sent pas le moins du monde en ville. Je me suis sentie réellement bien dans se parc, un vrai apaisement, parfait lieu pour méditer, quand on sait le faire !!

Nous revenons sur nos pas, pour atteindre le sommet de la rue du 10 avril. Et là une route, qui vous donne réellement l’impression d’être en campagne. Pourtant nous sommes en ville, INCROYABLE.

Obélisque/Colonne 

Là aussi un parc magnifique surplombé d’une obélisque. Certain l’appelle aussi la Colonne, d’où le nom du Parc de la Colonne. Cet édifice serait là pour commémorer une victoire napoléonienne en 1814 

20180602_174002

L’observatoire de Jolimont

Nous terminons notre visite à L’observatoire de Jolimont.

De nombreux édifices, dans un parc joliment fleurie et abondamment arborés par différentes espèces.

Le parc, d’une superficie de trois hectares,  été conçu en 1841. Et fait vraiment partie intégrante de l’observatoire,  l’orientation des allées n’est pas anodine par exemple.

Pour cette visite, notre guide laisse place à un membre de l’association SAP (société d’astronomie Populaire), un vrai passionné.

Il prend plaisir à nous faire partager les lieux renfermant des télescopes,  et autres instruments d’astronomie /météorologique. Nous expliquant quel était leur utilité, leur fonctionnement

Et chaque Vendredi soir à 21h vous avez la possibilité d’observer le ciel, pour obtenir plus d’informations sur l’association de l’Observatoire :saptoulouse.net

 

Publicités